L’écran LCD

Pour sélectionner son écran plat, il faut connaitre les différences entre les modèles existants, en utilisant des critères pertinents : la qualité d’image, l’encombrement et la consommation électrique et le prix. Pour l’écran LCD, on trouve :
• La qualité d’image : la technologie LCD (Liquid Crystal Display, écran à cristaux liquides) utilise des pixels accompagnés d’un rétro-éclairage, donnant une image standard. On peut noter le manque de densité du noir et de nuances de gris.
• L’encombrement : à cause notamment du système de rétro-éclairage, l’écran LCD est assez large et lourd.
• La consommation électrique : l’écran LCD est gourmand en électricité.
• Le prix : modèle relativement ancien, on trouve des prix très abordables sur le marché.

L’écran plasma

L’écran Plasma est une autre option, bien connue des utilisateurs.
• La qualité d’image : ne nécessitant pas de rétro-éclairage pour ses pixels, l’écran plasma propose une meilleure qualité d’image que l’écran LCD. La profondeur est plus importante, et les nuances de gris et de noir sont plus réussies. La luminosité de l’écran peut cependant manquer de puissance, et ne peut être que difficilement augmentée.
• L’encombrement : la taille minimum d’un écran plasma est de 107 centimètres. Il prendra donc un certain espace dans la pièce où il est installé, et ce, d’autant plus si vous comptez disposer un home cinéma ou des consoles de jeu.
• La consommation d’électricité : l’écran plasma consomme davantage que l’écran LCD.
• Le prix : modèle également ancien, il est possible de trouver actuellement des écrans bon marché.

L’écran LED

On peut aussi tester l’écran LED :
• La qualité d’image : la technologie LED (Light-Emiting Diode, écran à diode électroluminescente), proposant une batterie de pixels éclairée par une diode, assure une image plus précise et homogène. Les diodes peuvent être disposées partout derrière l’écran (modèle Full LED) ou seulement sur le bord du l’écran (modèle Edge LED).
• L’encombrement : l’absence de système de rétro-éclairage permet d’alléger et d’affiner l’écran LED.
• la consommation d’électricité : elle est inférieure à celles des écrans LCD et plasma.
• Le prix : modèle le plus répandu sur le marché, on peut trouver des produits à partir de 170 euros.

L’écran OLED

L’écran OLED, le dernier né en matière d’écran :
• La qualité d’image : le téléviseur de type OLED (Organic Light-Emiting Diode, écran à diode électroluminescente organique), apparu en 2013, offre la meilleure qualité d’image du marché. Utilisant une substance chimique s’éclairant au contact d’un courant électrique, l’écran OLED propose une profondeur de champ inédite et des nuances de couleur inégalées.
• L’encombrement : ne nécessitant pas de système de rétro-éclairage, l’écran est nettement plus fin et léger que ses concurrents.
• La consommation d’électricité : elle est très faible par rapport aux autres modèles écrans plats.
• Le prix : l’OLED est le modèle le plus cher du marché. Il faut compter 2 000 euros minimum pour une entrée de marque.

leparisien.fr/