Le petit fruit orange que vous tenez dans la main est-il une mandarine ou bien une clémentine ? Dépité et indécis, vous finissez par peler et avaler ce fruit qui envahit les étalages en automne et ne les quitte qu’en mars, quel que soit son nom. Il existe cependant des astuces pour reconnaître ces deux fausses jumelles.

La mandarine, mère des petits agrumes

La mandarine

Il faut tout d’abord savoir que la mandarine est en quelque sorte la “mère” de la clémentine. Ce fruit nous vient d’Asie et a fait sa grande entrée en Europe au XIXe siècle. Peu après, la clémentine fut découverte dans un verger algérien tenu par un religieux, le père Clément – qui lui prêta son nom.

La clémentine

La clémentine est en réalité le fruit d’une fécondation entre une fleur de mandarinier et du pollen d’orange douce, selon les analyses de l’Inra. Ces deux fruits très ressemblants sont donc liés l’un à l’autre mais issus de deux plantes différentes. La question demeure : comment peut-on les distinguer concrètement ?

Le jeu des sept différences

En apparence, il s’agit tout d’abord d’une affaire de taille : la clémentine est plus petite que son ancêtre la mandarine. Elle est souvent d’un orange moins vif et elle est moins parfumée. Si vous n’y êtes toujours pas en scrutant l’extérieur du fruit, vous saurez trancher en l’épluchant. La peau de la clémentine, qui n’adhère pas au fruit, est plus fine et plus facile à retirer. Au goût, la clémentine est plus acidulée et moins sucrée que sa congénère.

Un autre élément différenciateur : la clémentine possède nettement moins de pépins que la mandarine. À l’origine, elle n’en porte même aucun. Le clémentinier est un arbre stérile, il ne pousse que grâce à des greffes. En revanche, ses fleurs peuvent être fécondées par d’autres espèces d’agrumes, selon leur position dans le verger. Dans ce cas, les clémentines hybrides qui sont produites peuvent hériter de pépins.

Le clémentinier

Une autre cousine éloignée

la tangerine

Autre écueil dans ces agrumes-sosies : la tangerine, qui serait née quant à elle d’une mandarine et d’une orange amère dans la ville de Tanger, au Maroc. Elle présente beaucoup de pépins, une couleur orange foncé qui tire sur le rouge et une forte odeur. Il ne vous reste désormais qu’à tester vos connaissances sur vos agrumes orangés pour affronter les saisons fraîches.

lci.fr