Aujourd’hui, choisir le meilleur casque audio est un vrai dilemme! Fidèle compagnon des adeptes de la musique, respectueux de leur entourage, le casque audio s’avère un accessoire utile, voire incontournable avec le développement de la musique nomade. Envie de choisir un casque audio avec ou sans fil, ouvert ou fermé, intra-auriculaire ou classique? Profitez de notre guide d’achat casque audio, clair et concis pour faire le meilleur choix !

Les questions à se poser

Casque audio beats, casque audio wifi … les fabricants proposent aujourd’hui de très nombreux casques audio. Pour s’y trouver, pas besoin de tous les tester, il suffit de jeter un oeil à notre comparatif !

Pour acheter un casque audio au meilleur prix, il faut préalablement bien définir ses besoins.

Quel budget dois-je prévoir pour acheter un casque audio ?

Casque audio filaire ou sans fil ?

Le premier pas dans le choix de votre casque audio est de déterminer les caractéristiques techniques de celui-ci. Vous pourrez choisir entre un casque audio avec ou sans fil.

Le casque audio filaire


Le casque audio filaire est ce qu’il y a de plus classique. Ce type de casque offre un son pur et réaliste avec des basses et des aigus très bien restitués. Offrez-vous un casque avec un cordon d’au moins 3 mètres pour une meilleure liberté de mouvement. L’achat d’une rallonge pourra aussi vous aider à résoudre cet aspect contraignant.

Le casque audio sans fil



Les casques sans fil sont très pratiques et permettent de téléphoner sans contrainte. Certains sont alimentés par des piles ou des batteries rechargeables et, équipés d’un récepteur d’ondes radio ou infrarouge. D’autres sont conformes à la norme sans fil Bluetooth. Ceux-ci vous offrent la liberté de courir, de vous éloigner du poste téléviseur, mais aussi de prendre un appel ou de régler le volume sans sortir le téléphone de votre sac. Ils sont sans fil et sans encombre pour un confort libéré!

Pour quelle forme de casque opter ?

Le choix de la forme d’un casque audio va dépendre de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Entre les casques à arceau, les oreillettes ou encore les intra-auriculaires, pas de doute, vous aurez l’embarras du choix !

Le casque à arceau

Pour les sédentaires, le casque à arceau est le meilleur choix du rapport qualité-prix. Il offre une impédance (résistance électrique au son) moins élevée mais convient parfaitement au baladeur.

Le casque à arceau est la meilleure solution pour les audiophiles. Il faut cependant distinguer le casque à arceau ouvert (que l’on peut régler) du fermé.
Un essai avant achat est conseillé afin de faire choisir le casque qui s’adapte le mieux à tes oreilles.

Les écouteurs



Les écouteurs ou les oreillettes sont les casques les plus courants. Ils sont souvent vendus avec les baladeurs MP3. Très légères, les oreillettes sont bien moins isolantes que les intra-auriculaires mais sont plus abordables en terme de prix. Toutefois, l’absence d’isolation pousse à monter le volume au maximum.

Les écouteurs à contour d’oreille



L’écouteur contour d’oreille est idéal pour les sportifs qui perdent souvent leurs écouteurs classiques au cours des joggings et autres exercices physiques. Ce type de casque audio dispose d’une fixation supplémentaire qui épouse le contour de l’arrière de l’oreille, évitant ainsi de tomber même lorsque le fil est tiré.

Les écouteurs intra-auriculaires



L’écouteur ou casque intra-auriculaire pénètre dans le conduit auditif et isole totalement du monde extérieur. Cette capacité d’isolation dépend de l’embout, selon qu’il soit en mousse ou en silicone. Les intra-auriculaires sont légers et très discrets. Ils sont appréciables surtout dans les transports en commun. Attention toutefois à ne pas monter le son.

Le stéthoscope



Utilisé souvent lors des réunions polyglottes, le casque stéthoscope est conçu pour offrir une excellente qualité sonore. Muni d’un embout en mousse ou en silicone et d’un support d’accrochage qui relie le casque au moniteur, il offre un confort optimal. Le casque stéthoscope permet à l’utilisateur de se concentrer sur la transcription dans un environnement bruyant.

Quelle sera mon utilisation?

Si le casque audio est un accessoire indispensable pour les baladeurs, il trouve facilement sa place dans la chambre ou en dehors mais aussi devant un écran de jeux vidéo.

Le casque hifi



Le mélomane audiophile choisira un casque hifi s’il recherche un son transparent et une scène sonore large. Ce type de casque audio décrypte de manière très subtile le message musical, avec des timbres précis et une dynamique élevée.

Fabriqué avec des matériaux de grande qualité, il offre un confort par la présence généreuse de coussinets en cuir (ou simili cuir) ou en velours.

Avec un arceau souvent réglable dans plusieurs positions, le casque hifi offre une ergonomie optimale.

L’utilisateur se croira dans une salle de concert !

Compatible avec n’importe quel équipement domestique (chaîne hifi, télévision, ordinateur, etc.), le casque hifi s’accorde facilement avec des baladeurs MP3.

Le casque gamer / casque multimédia



Le casque gamer ou casque PC ou encore casque multimédia, est un recours pour jouer sans déranger son entourage, isolant complètement de l’extérieur. Certains sont compatibles avec les cartes son haut de gamme et peuvent également se brancher sur les consoles de jeux. Un casque PC ouvert avec micro te permettra de converser librement sur internet.

Le casque pliable


Certains casques audio ont la possibilité de se plier, pour ainsi faciliter le rangement. Le casque pliable se fait alors petit dans votre sac à dos ou à main et, est moins sensible aux chocs. S’offrir un casque pliable, c’est se mettre à l’abri d’un renouvellement fréquent de casques

Avec ou sans télé- commande intégrée ?

Les casques audio sans télécommande intégrée obligent l’utilisateur à régler le volume depuis le baladeur ou de répondre aux appels téléphoniques en décrochant leur téléphone mobile.

Les casques audio avec télécommande intégrée comportent un micro et un bouton de contrôle. Ils se révèlent de véritables kits mains libres, avec ou sans fil.

Ils sont pratiques, pour la téléphonie mobile permettant de prendre ou de rejeter un appel par un geste simple, sans sortir le téléphone.

Également compatibles aux baladeurs, ces casques offrent la possibilité de régler le son sans toucher au lecteur. Lorsque vous choisissez un casque totalement adapté à votre mobile, la mise en pause de la musique lors d’un appel est gérée automatiquement.

Les écouteurs fournis avec un smartphone offrent souvent une isolation de faible qualité, ce qui oblige à augmenter le son.

Le réducteur de bruit

Les casques audio sont conçus avec ou sans réducteur de bruit. Ceux privés de réducteurs de bruit offrent une qualité de son acceptable même si souvent, les bruits extérieurs interfèrent.

Les casques avec réducteur de bruit ou casque anti bruit s’inspirent des milieux professionnels bruyants. L’atténuation du bruit consiste, grâce à un micro intégré, d’annuler le bruit extérieur en le repoussant par des fréquences sonores contraires, sans obstruer le canal auditif.

L’utilisation de ce dispositif nécessite des piles, qui sont cependant d’une autonomie appréciable (40 heures).

Grâce au réducteur de bruit, vous bénéficierez d’une bonne isolation pour écouter un son correct, en avion par exemple, sans vous soucier du bruit fort des turbines.

Bon à savoir : l’annulation du bruit produit du bruit. Lorsque vous êtes dans une pièce calme, il y a un souffle dans le casque. Il est alors conseillé de désactiver l’atténuation du bruit en l’absence de bruit de fond pour une meilleure écoute !

Décryptage de termes techniques

L’impédance est un critère qui intéresse particulièrement les audiophiles, mais qu’est-ce que c’est au juste ?

L’impédance est mesurée en Ohms et constitue une résistance que doit traverser le son pour parvenir à notre ouïe. Plus cette résistance est élevée, moins le bruit de fond et le souffle est ressenti, et plus il faudra une source puissante pour éviter l’atténuation sonore.

La puissance de sortie de la source audio doit être en adéquation avec l’impédance du casque.

Généralement appelé à tort « sensibilité », le niveau de pression sonore (SPL) correspond à l’intensité acoustique. Calculée en décibels, la norme est à 100 dB et plus pour le niveau de pression sonore. 0 dB SPL étant le seuil de l’audition, gardez-vous de trop augmenter le volume !

La fréquence et la bande passante représentent l’éventail sonore, du grave (basse) à l’aigu, que reproduit le casque audio. Les fréquences adaptées à l’oreille humaine vont de 20Hz à 20 kHz, et la bande passante du casque doit s’en rapprocher le plus possible, le dépasser serait l’idéal.

Quels risques pour notre ouïe ?

Même s’ils font le bonheur des mélomanes et des audiophiles, les casques audio présentent des risques énormes pour l’audition, notamment selon la fréquence d’utilisation et le niveau de volume.

Généralement, le bruit du métro aux heures de pointes est à 90 décibels et une exposition prolongée à ce niveau sonore nuit à l’oreille. Alors, lorsque l’on couvre ce bruit avec de la musique, plus forte, les dommages arrivent encore plus vite.

Les casques fournis avec les baladeurs offrent une puissance sonore maximum de 100 décibels (imposée par la loi). Cependant, certains modèles disponibles sur le marché permettent d’augmenter encore le volume.

Lorsque l’on est exposé à une puissance sonore de 70 dB, le temps d’écoute devient un facteur de risque important, tandis qu’à 85dB, il n’y aucun risque si le temps d’écoute ne dépasse pas 45 minutes par jour.

En revanche, à plus 85dB, il y a un risque important d’acouphène ou de perte d’audition si l’exposition dure huit heures ou plus, par jour.

Il est donc vivement conseillé de maintenir le son à un niveau agréable mais sécuritaire, de limiter le temps passé à écouter de la musique forte et surtout d’atténuer les bruits de fond afin de pouvoir réduire le volume.

D’autre part, il n’est pas recommandé d’écouter de la musique lorsqu’on pratique une activité en extérieur (jogging, ski, vélo, etc.) car cela peut isoler des bruits extérieurs et donc limiter la perception du danger !

le-mag.radins.com